Aller au contenu principal

Fdgdon
Salariés et bénévoles organisent la lutte contre les nuisibles

La Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles adapte ses statuts au nouveau cadre de la protection sanitaire en France. Désormais les collectivités peuvent adhérer.

L'action de lutte contre le frelon asiatique reste soutenue. 159 nids ont été détruits en 2013.
L'action de lutte contre le frelon asiatique reste soutenue. 159 nids ont été détruits en 2013.
© G. A.

La régulation des populations de nuisibles est la finalité de la Fdgdon. Sur le terrain, trois techniciens épaulés par de nombreux bénévoles, développent des actions de lutte collective pour préserver les cultures et les infrastructures (canaux et berges) des dégâts qu'occasionnerait une surdensité d'individus. Le travail réalisé sur les cinq bassins que compte le département a permis le piégeage de 11620 ragondins en 2013 et de 605 rats musqués.
« Une activité qui permet ces dernières années de contenir le nombre de sujets sur le territoire », explique Ghislain Audusseau, directeur de la structure.
Hormis la lutte collective contre les rongeurs aquatiques nuisibles qui lui est confiée par arrêté ministériel, la Fdgdon intervient sur le territoire à la demande de ses adhérents bien entendu, mais pas seulement. Outre les groupements de défense contre les organismes nuisibles, les collectivités et les particuliers, qu'ils adhèrent ou non, peuvent faire appel au service de la fédération départementale. Dans le cadre de la réforme de la protection sanitaire en France, la Fdgdon est devenue une section de la Fredon, organisme régional reconnu organisme à vocation sanitaire (OVS). « Les statuts révisés permettent aux particuliers comme aux collectivités d'adhérer à notre outil. En s'acquittant chaque année de la cotisation de base, les uns et les autres bénéficient de réductions intéressantes sur les pièges ou les produits chimiques permettant d'organiser la lutte. Les communes en nous rejoignant nous délèguent la mise en oeuvre des actions qui sont de leur responsabilité », explique Ghislain Audusseau. 
Les rongeurs tels que les rats et les souris, les taupes, le campagnol des champs font l'objet d'une attention particulière. L'action reste compliquée depuis l'interdiction de nombreuses molécules, rappelait-on lors de l'assemblée générale de l'organisme qui s'est déroulée aux Ruralies mardi 29 avril.
L'action de lutte contre le frelon asiatique reste soutenue. 159 nids ont été détruits en 2013. La fédération encourage le piégeage des fondatrices.
La chenille processionnaire du pin fait également l'objet d'une action de piégeage toute l'année et de lutte chimique à l'automne.
Enfin, pour protéger les cultures, un programme de lutte collective du corbeau freux et de la corneille noire est expérimenté sur la commune Saint- Symphorien.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité