Aller au contenu principal

Salon de Moncoutant : « Le meilleur indicateur pour se situer par rapport aux standards de la race »

Le salon de Moncoutant accueillera, les 21 et 22 septembre, le concours national Blonde d’Aquitaine. Pour Frédéric Violleau, le vice-président du syndicat départemental de la race, c’est l’occasion de constater l’évolution de la qualité des cheptels deux-sévriens.

Frédéric Violleau présentera deux animaux : Jim, 5 ans, dans la catégorie mâle adulte, et Manhattan, 2 ans, dans la catégorie des 2 à 3 ans.
Frédéric Violleau présentera deux animaux : Jim, 5 ans, dans la catégorie mâle adulte, et Manhattan, 2 ans, dans la catégorie des 2 à 3 ans.
© Carole Mistral

Le compte à rebours a commencé. Les éleveurs deux-sévriens sont à pied d’œuvre depuis quelques semaines déjà pour préparer les animaux qui vont concourir au national Blonde d’Aquitaine, qui se tiendra dans le cadre du salon de Moncoutant, fin septembre (voir encadré). Frédéric Violleau est de ceux-là. L’éleveur, installé à Combrand depuis 2002 sur 70 ha (50 ha de prairies, 10 ha de maïs et 10 ha de blé), présentera deux animaux : Jim, 5 ans, dans la catégorie mâle adulte, et Manhattan, 2 ans, dans la catégorie des 2 à 3 ans. « On va s’aligner face à des animaux qui ont l’habitude de sortir, alors on ne peut pas mettre n’importe qui en face », indique celui qui est également vice-président du syndicat départemental de la race. Cet habitué du concours deux-sévrien a ainsi décidé de laisser les plus jeunes bêtes à la maison et de s’aligner avec deux taureaux qui ne sont pas des novices en la matière. Ils comptent respectivement deux et une participation au départemental, et sont revenus avec des places d’honneur (une troisième et une quatrième place pour Jim, un deuxième prix pour Manhattan).

À lire la suite dans Agri 79 du 3 août

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité