Aller au contenu principal

Sangliers: un contrat entre chasseurs et agriculteurs pour réduire la population de 20%

© FNC

Lors d’un rendez-vous le 21 janvier, la présidente de la Fnsea Christiane Lambert a présenté à la secrétaire d’État à la Biodiversité Bérangère Abba les premières pistes d’un contrat entre les chasseurs et les agriculteurs pour mieux contrôler les sangliers. «L’objectif est de réduire la population de 20 à 30% en trois ans», confie-t-elle à Agra Presse. Le contrat, précise-t-elle, est issu d’une discussion menée avec la FNC (chasseurs) depuis plusieurs mois. Ses mesures ne sont pas encore «totalement arrêtées», mais pourraient comporter, outre l’objectif chiffré, une évaluation régulière de nouvelles méthodes de battue côté chasseurs et un renforcement des signalements côté agriculteurs.

«L’État devra remplir son rôle en veillant au respect de ce contrat, et en contrôlant que la chasse soit effectuée», insiste Christiane Lambert. Le contrat, qui aurait dû être dévoilé lors du Salon de l’agriculture, devrait être officiellement annoncé d’ici le mois de février. Christiane Lambert a également rappelé à la secrétaire d’État la position de son syndicat sur le financement des dégâts de prédation. «Nous contestons le fait que l’enveloppe d’indemnisation des dégâts du loup soit prise sur l’enveloppe Pac», rappelle Christiane Lambert, exigeant que le ministère de la Transition écologique «assume le coût de la présence du loup».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité