Aller au contenu principal

Sans précipitations, le niveau des nappes superficielles pourrait baisser

© BRGM

Dans les nappes souterraines dites «réactives», «les niveaux pourraient baisser rapidement et la situation se dégrader en cas de prolongation de la sécheresse météorologique», prévient le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) dans une note du 12 août. Sont concernées par cet avertissement «les nappes de la craie de Champagne, des calcaires de Lorraine et du Berry (Sud de la région Centre-Val de Loire), du socle du Limousin et des formations complexes de la Côte-d’Azur».

Contrairement aux nappes «inertielles», les nappes réactives sont «très sensibles à l’absence de pluviométrie», car «peu profondes, à circulation rapide et souvent peu étendues», explique le BRGM. Toutefois, après une «très bonne recharge hivernale 2019-2020», la situation globale des nappes françaises est «satisfaisante sur une grande partie du territoire», avec des niveaux «majoritairement au-dessus des moyennes mensuelles». Seules les réserves de l'Est du pays (Alsace, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes) sont pénalisées par «plusieurs hivers successifs avec des pluies déficitaires que la recharge 2019-2020 n’a pas permis de compenser».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité