Aller au contenu principal
Font Size

Sans précipitations, le niveau des nappes superficielles pourrait baisser

© BRGM

Dans les nappes souterraines dites «réactives», «les niveaux pourraient baisser rapidement et la situation se dégrader en cas de prolongation de la sécheresse météorologique», prévient le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) dans une note du 12 août. Sont concernées par cet avertissement «les nappes de la craie de Champagne, des calcaires de Lorraine et du Berry (Sud de la région Centre-Val de Loire), du socle du Limousin et des formations complexes de la Côte-d’Azur».

Contrairement aux nappes «inertielles», les nappes réactives sont «très sensibles à l’absence de pluviométrie», car «peu profondes, à circulation rapide et souvent peu étendues», explique le BRGM. Toutefois, après une «très bonne recharge hivernale 2019-2020», la situation globale des nappes françaises est «satisfaisante sur une grande partie du territoire», avec des niveaux «majoritairement au-dessus des moyennes mensuelles». Seules les réserves de l'Est du pays (Alsace, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes) sont pénalisées par «plusieurs hivers successifs avec des pluies déficitaires que la recharge 2019-2020 n’a pas permis de compenser».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité