Aller au contenu principal

Edito
Santé humaine et animale : un rapprochement à faire

"Il y a toujours un mur étanche entre le monde des professionnels de la santé humaine et ceux de la santé animale", regrette Jacques Guérin, président du CNOV
© Conseil national de l'ordre des vétérinaires

C’est un « constat amer » que fait Jacques Guérin, président du Conseil national de l’ordre des vétérinaires. « Alors que la crise sanitaire a mis en exergue le lien fort entre les sphères animale et humaine, il y a toujours un mur étanche entre le monde des professionnels de la santé humaine et ceux de la santé animale. On le constate depuis une dizaine d’années et ça ne fait que se renforcer. Dans certains pays, des vétérinaires de formation ont été associés aux cellules de décision à haut niveau. Ça n’a pas été le cas en France, c’est un choix », relève le vétérinaire. Pourtant, pour Jacques Guérin, les vétérinaires pourraient apporter des compétences précieuses dans l’approche des maladies virales contagieuses. C’est le principe de l’approche « One health », promue notamment par l’OMS. « On est dans la théorie, regrette le président du Conseil. Dans la pratique, on a raté une occasion de donner corps à cette théorie ». Même s’il est « trop tôt » pour faire un retour d’expérience, « on ne pourra pas faire l’économie de cette réflexion », estime-t-il. Et de prévenir : « La pire situation, ce serait que la prochaine maladie affecte les humains et les animaux ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité