Aller au contenu principal

Souffrance
Savoir orienter les exploitants et salariés agricoles en détresse

Dans le contexte particulier de l’épidémie de Covid-19, il est important de ne pas rester démuni. Face au mal-être, à la solitude, aux idées suicidaires, des solutions existent.

© MSA

La MSA propose aux exploitants et salariés agricoles, ainsi qu’à leurs proches, le service d’écoute téléphonique « Agri’écoute », accessible à tout moment pour rompre l’isolement. Ce dispositif permet de dialoguer de façon confidentielle avec un professionnel au 09 69 39 29 19 (prix d’un appel local) 24 heures sur 24.
Il propose, grâce à une écoute active, de mieux cerner les éléments qui déclenchent le mal-être, et de prendre du recul par rapport à une situation difficile. Il aide à mettre des mots sur ses émotions et oriente vers des solutions. L’utilisation d’un simple pseudonyme permet un suivi personnalisé dans le temps, tout en gardant son anonymat.
Les situations suivantes peuvent entraîner un mal-être qu’il est important de ne pas minimiser :

• un décès dans l’entourage ;
• des difficultés financières ;
• une menace sur son activité professionnelle ;
• une rupture amoureuse, une crise dans le couple ;

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité