Aller au contenu principal

Sécheresse: la production des prairies s'effondre en août (Agreste)

© Fdsea 23

Entre le 20 juillet et le 20 août, la production cumulée des prairies permanentes françaises (indicateur Isop) accuse un déficit de 21% par rapport à la référence 1998-2018 (contre un déficit de 10% en juillet), constate une note de conjoncture d'Agreste publiée le 31 août. Un effondrement dû au « déficit de précipitations cumulées depuis mars 2020 », doublé d'un « mois de juillet plus chaud que la normale et exceptionnellement sec sur l’ensemble du territoire », d'après le service de statistiques du ministère de l'Agriculture. Le déficit de pousse s’étend du nord-ouest au centre-est et « huit régions sur douze présentent désormais un déficit de production cumulée ». Parmi elles, cinq régions affichent des productions inférieures à 75% de la référence (Île-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Hauts-de-France et Grand Est). Seules la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie enregistrent des productions « globalement dans la norme », ce qui n'exclut pas localement un « déficit faible voire important ». En cumul depuis le début de la campagne, la part de pousse annuelle se dégrade donc en juillet: « elle atteint 65% au 20 août, contre 83% habituellement à la même période ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité