Aller au contenu principal

Semences : l’interprofession change de nom et réaffirme sa volonté d'ouverture

© Semae

L’interprofession semencière, rebaptisée Semae (ex-Gnis), a donné le 27 janvier des gages d’ouverture et de transparence, en dévoilant son projet stratégique. Il s’agit d’en faire l’interprofession «de toutes les formes et tous les usages» de semences et plants, a réaffirmé le président François Desprez. Semence de ferme, paysanne, sélection participative, etc. : les «autres façons de produire» y trouvent leur place avec la création d’une neuvième section, dont la présidence est confiée aux «nouveaux entrants».

La Coordination rurale, la Confédération paysanne, syndicats dits minoritaires, sont invitées à faire partie du conseil d’administration de Semae. Un autre engagement de l’interprofession consiste à jouer la transparence. C’est une façon de «mettre un terme à un mauvais procès» qui lui est fait, à savoir d’«être le lobby de quelques grandes entreprises semencières multinationales», explique François Desprez. Semae veut donner plus d’informations sur ses activités de contrôle des semences, menées «en toute indépendance et totale impartialité», selon lui. L'interprofession prévoit afin de détailler son budget de 42 M€ activité par activité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité