Aller au contenu principal

Semences: Terrena crée Cérience en fusionnant deux activités

© Cérience

La coopérative Terrena fusionne ses deux entités Terrena Semences et Jouffray-Drillaud pour créer Cérience, a-t-elle annoncé le 29 mars. Cette opération, effective le 30 juin prochain, donne naissance à une nouvelle marque pesant 100 M€ de chiffre d’affaires (18% à l’export), 18 000 t de semences commercialisées et 5 Mha couverts en biosolutions.

L’activité comprend deux piliers: la sélection de semences (notamment fourragères, couverts végétaux, luzerne) et les solutions (techno-semences, adjuvants, biocontrôle, biostimulants, inoculum), avec comme objectif 3% de croissance en France; il s’agit d’asseoir les parts de marché, sachant que l’entreprise est déjà leader ou co-leader en fourragères et plantes utiles, n°2 en adjuvants.

À l’international, Cérience vise une croissance d’environ 10%, en luzerne dans un premier temps. Le troisième pôle d’activité, la production de semences, s’appuie sur un réseau de 1500 agriculteurs multiplicateurs. Plus de 80 espèces sont ainsi proposées aux clients obtenteurs et semenciers. Cette activité, avec trois sites industriels et deux laboratoires, constitue une chaîne complète de prestations incluant transformation, techno-semences (désinfection, enrobage…), conditionnement et logistique. Elle représente 55 000 t de semences produites.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité