Aller au contenu principal
Font Size

Cultures
Semer des protéagineux, une alternative aux multiples atouts

Le négociant en nutrition animale Pasquier Vgt’Al a invité les céréaliers et éleveurs présents à sa rencontre clients du 11 février à semer des protéagineux. Un choix avantageux pour optimiser les surfaces et atteindre plus d’autonomie fourragère.

Pasquier Vgt’Al met sa dizaine de commerciaux au service des agriculteurs des départements 79 et 85.
© Chloé Poitau

Ils sont une cinquantaine à se retrouver à L’Absie ce mardi 11 février, à l’invitation de Pasquier Vgt’Al. Dans la salle, les agriculteurs partagent tous cet état d’esprit, mi-démoralisé, mi-perplexe, quant à la conduite à tenir face à la campagne de semis actuelle, qui a soit échoué en partie, soit les pieds dans l’eau. « Chez nos clients des Deux-Sèvres et de Charente-Maritime, près de 15 à 20 % des parcelles n’ont pas pu être semées cet automne en raison de la pluviométrie, constate Olivier Thibault, directeur commercial chez Pasquier Vgt’Al. Près de 20 % supplémentaires ont été semées, mais ne se sont pas développées ».  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité