Aller au contenu principal

S'engager dans un projet d'agrandissement de stockage

Les jeunes éleveurs qui n’ont pas les capacités de stockage d’effluents requises pour les effectifs présents peuvent demander un délai en s’engageant sur l’accroissement de cette capacité avant le 30 juin 2017.
À ce jour, toutes les exploitations agricoles doivent avoir des capacités de stockage correspondantes aux effectifs présents et aux pratiques d’élevage (arrêté du 11 octobre 2016 modifiant l’arrêté du 19 décembre 2011 relatif au programme d’actions national à mettre en œuvre dans les zones vulnérables afin de réduire la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole).
Néanmoins, une dérogation sur le délai de mise en conformité peut être accordée aux jeunes agriculteurs. Pour cela, ils doivent se signaler avant le 30 juin 2017 auprès de la DDT par le biais d’un formulaire à remplir sur https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15672.do, si les capacités de stockage ne sont pas à jour.
Il est possible de vérifier les capacités de stockage nécessaires sur chaque exploitation avec l’outil Pré Dexel sur le site de la chambre d’agriculture www.deux-sevres.chambagri.fr.
Les travaux nécessaires à l’adaptation des capacités de stockage peuvent être éligibles au PCAE. Selon les règles de conditionnalité, Une capacité de stockage insuffisante et l’absence de présentation de preuves d’engagement dans les travaux de mise aux normes entraîne une réduction de 3 % sur les aides Pac.

Contacts CA 79 : Jérôme PIVETEAU et Christophe BEALU au 05 49 77 15 15

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité