Aller au contenu principal
Font Size

S'engager dans un projet d'agrandissement de stockage

Les jeunes éleveurs qui n’ont pas les capacités de stockage d’effluents requises pour les effectifs présents peuvent demander un délai en s’engageant sur l’accroissement de cette capacité avant le 30 juin 2017.
À ce jour, toutes les exploitations agricoles doivent avoir des capacités de stockage correspondantes aux effectifs présents et aux pratiques d’élevage (arrêté du 11 octobre 2016 modifiant l’arrêté du 19 décembre 2011 relatif au programme d’actions national à mettre en œuvre dans les zones vulnérables afin de réduire la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole).
Néanmoins, une dérogation sur le délai de mise en conformité peut être accordée aux jeunes agriculteurs. Pour cela, ils doivent se signaler avant le 30 juin 2017 auprès de la DDT par le biais d’un formulaire à remplir sur https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15672.do, si les capacités de stockage ne sont pas à jour.
Il est possible de vérifier les capacités de stockage nécessaires sur chaque exploitation avec l’outil Pré Dexel sur le site de la chambre d’agriculture www.deux-sevres.chambagri.fr.
Les travaux nécessaires à l’adaptation des capacités de stockage peuvent être éligibles au PCAE. Selon les règles de conditionnalité, Une capacité de stockage insuffisante et l’absence de présentation de preuves d’engagement dans les travaux de mise aux normes entraîne une réduction de 3 % sur les aides Pac.

Contacts CA 79 : Jérôme PIVETEAU et Christophe BEALU au 05 49 77 15 15

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité