Aller au contenu principal

Enquête Ipsos
Un agriculteur sur quatre satisfait de ses relations avec l’industrie agroalimentaire

Alors que le Salon de l’agriculture ouvre ses portes demain, Ipsos dévoile les chiffres de sa dernière étude, menée avec AgriAvis, auprès d’un échantillon d’agriculteurs représentant principalement les grandes exploitations en France. L’étude révèle un climat toujours tendu entre les acteurs de la filière agroalimentaire.

Photo d'archive - manifestation Fnsea (2016)
© Agri 79 Info

Parmi les agriculteurs interrogés, 41% déclarent appartenir à la filière des grandes cultures et 29% à celle des polycultures élevages. Ils sont une majorité sous label (AB 13%, label Rouge et AOC à 7%).

77% d’entre eux déclarent ne pas avoir confiance dans les industriels de leur filière. Même les 25% d’agriculteurs se déclarant plutôt satisfaits ont du mal à identifier les points positifs dans leurs relations avec les industriels : 70% n’en identifient aucun. Seuls 10% relèvent « la sécurisation des revenus et la rémunération ». Parmi les motifs d’insatisfaction, viennent en tête le manque de prise en compte des besoins et difficultés des agriculteurs (51%) et l’absence de mise en valeur des produits et leurs qualités (44%).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité