Aller au contenu principal
Font Size

Seuls les palmipèdes restent sous surveillance

© N.C.

Alors que la zone de surveillance était levée sur Fors au cours de la semaine dernière, un nouveau cas de grippe aviaire était diagnostiqué dans le périmètre de la zone plus au nord, lié au cas de La Chapelle-Bâton. C’est à Saint-Gelais que le septième cas du département a été identifié. Le résultat des écouvillons réalisés dans le cadre de la procédure de surveillance a certifié la présence du H5N3. Les 4 000 canards prêts à gaver qui étaient sur le départ ont été euthanasiés vendredi 7 avril. L’élevage est entré en procédure de désinfection.
Faiblement pathogène, ce nouveau cas n’aura pas fait obstacle à la levée de la zone de surveillance sur La Chapelle-Bâton et Augé. Le 12 avril, l’arrêté préfectoral officialisant cet assouplissement était signé par le préfet des Deux-Sèvres. « Toutefois, compte tenu de l’ampleur de cette crise sanitaire et en raison des risques de résurgence et de recontamination, les mises en place de palmipèdes dans les élevages de cette zone et certains de leurs mouvements restent encadrées par un arrêté préfectoral de zone de contrôle temporaire », précisaient les services de l’État dans un communiqué de presse. En revanche, les autres mesures sont levées, notamment en ce qui concerne les contraintes pour les mouvements des autres volailles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité