Aller au contenu principal

Seuls les palmipèdes restent sous surveillance

© N.C.

Alors que la zone de surveillance était levée sur Fors au cours de la semaine dernière, un nouveau cas de grippe aviaire était diagnostiqué dans le périmètre de la zone plus au nord, lié au cas de La Chapelle-Bâton. C’est à Saint-Gelais que le septième cas du département a été identifié. Le résultat des écouvillons réalisés dans le cadre de la procédure de surveillance a certifié la présence du H5N3. Les 4 000 canards prêts à gaver qui étaient sur le départ ont été euthanasiés vendredi 7 avril. L’élevage est entré en procédure de désinfection.
Faiblement pathogène, ce nouveau cas n’aura pas fait obstacle à la levée de la zone de surveillance sur La Chapelle-Bâton et Augé. Le 12 avril, l’arrêté préfectoral officialisant cet assouplissement était signé par le préfet des Deux-Sèvres. « Toutefois, compte tenu de l’ampleur de cette crise sanitaire et en raison des risques de résurgence et de recontamination, les mises en place de palmipèdes dans les élevages de cette zone et certains de leurs mouvements restent encadrées par un arrêté préfectoral de zone de contrôle temporaire », précisaient les services de l’État dans un communiqué de presse. En revanche, les autres mesures sont levées, notamment en ce qui concerne les contraintes pour les mouvements des autres volailles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité