Aller au contenu principal

Economie
Sèvre et Belle forte pour affronter l'avenir

La coopérative a annoncé lors de son assemblée générale le 4 décembre de très bons chiffres de résultat.

La coopérative Sèvre et Belle affiche une santé de fer. Les président et directeur, Eric Simon et Méderic Brunet présentaient lors de l'assemblée générale un résultat excédentaire de 234 836 euros (47 661 euros pour l’activité céréales et 187 175 euros pour l’activité approvisionnement).  18,6 millions de chiffre d’affaires, 4,9 millions de fonds de roulement, 5,6 millions de capitaux propres, c’est dans une certaine sérénité que Sèvre et Belle reçoit les nouvelles demandes de ses coopérateurs. L’inattendue et inégalée flambée des cours fait naître de nouvelles attentes. Le marché à termes interpelle les céréaliers. A ce jour, la coopérative Sèvre et Belle se garde de tout jugement sur cet outil. Le conseil d’administration réfléchira et jugera au cours de l’année à venir de l’intérêt à se positionner sur le Matif. « A 230 euros la tonne aujourd’hui, le blé peut très bien ne valoir que 50 euros la tonne dans un an », note le président appelant à la prudence.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité