Aller au contenu principal

Soja: importations records attendues en 2020-2021 sur fond de fringale chinoise

Graines de soja
© DR

Pour la campagne 2020-2021, les importations mondiales de soja, tirées par la Chine, devraient atteindre le niveau record de 166 Mt, a souligné Cynthia Nickerson, du ministère américain de l'Agriculture (USDA), lors du Paris Grain Day le 28 janvier. L'Empire du milieu en absorbera 100 Mt. «La demande chinoise en soja reste forte», remarque la chef économiste, en raison des tensions commerciales avec les USA et du redémarrage de son secteur porcin, décimé par la peste porcine africaine (PPA).

Toute la question est de savoir qui pourra répondre à cette demande. La production mondiale de soja augmente aussi, tirée par les USA (113 Mt) et le Brésil, qui bat son record avec 133 Mt. De son côté, l'Argentine, troisième producteur mondial, s'affaisse à 48 Mt en raison de la sécheresse. «L'Empire du milieu devrait continuer d'importer massivement pendant encore plusieurs années», prédisent les organisateurs du Paris Grain Day dans un communiqué du 29 janvier.

Cette tendance inquiétante «va dangereusement et durablement réduire les stocks d'oléagineux et maïs», préviennent-ils. Aux USA, les stocks sont au plus bas depuis 2015-2016. Alors que les farmers choisissent actuellement leur assolement, l'USDA prévoit une hausse de la sole de soja et de maïs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité