Aller au contenu principal

Space : la Parthenaise entre dans une autre dimension

70 animaux ont fait le show à Rennes. En terre laitière, la Parthenaise a impressionné.

Les éleveurs de Parthenaises ont quitté la terre Bretonne satisfaite. Les résultats du concours  spécial organisé dans le cadre du Space à Rennes, sont en conformité avec les orientations de la race. Ils ont valorisé la finesse, la confirmation, les fonctionnalités.

« Avant de penser développement de la race, on a besoin de se faire connaître et reconnaître », note Vincent Loiseau, directeur de l’Organisme de Sélection. La présentation très homogène a été remarquée pour ce premier concours national au Space.

En 2017, 750 des 47 000 naissances enregistrées à l’échelle nationale avaient lieu en Bretagne. La semaine dernière, on ressentait un intérêt pour la race deux-sévrienne loin de son berceau. Une satisfaction qui amène le petit monde la parthenaise à se projeter. Attentif à l’intérêt des éleveurs, l’OS insiste: « Le développement des effectifs doit se faire en parallèle du développement du marché ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité