Aller au contenu principal

Stéphane Le Foll, en visite au Sommet de l'Élevage

Le ministre veut marquer l'essai, les éleveurs attendent qu'il le transforme

Stéphane Le Foll est allé à la rencontre des éleveurs cette année au Sommet.
Stéphane Le Foll est allé à la rencontre des éleveurs cette année au Sommet.
© RÉUSSIR

Au Sommet de l'élevage, Stéphane le Foll s'est exprimé longuement sans pour autant parvenir à apaiser les inquiétudes teintées de colère des éleveurs. Il a toutefois annoncé une série de mesures attendues par la profession.
Le ministre de l'agriculture était jeudi dernier au Sommet de l'élevage. Apostrophé à plusieurs reprises lors de son discours, Stéphane Le Foll a avoué avoir une responsabilité « mais pas toutes les responsabilités ». Présent depuis la veille sur l'agglomération clermontoise, le ministre de l'agriculture est arrivé de bonne heure au sommet. Sur l'espace ovin, il s'est entretenu avec les responsables professionnels régionaux et nationaux avant de débuter la visite du salon. Au gré des halls et des stands, suivi par une cohorte d'élus politiques et professionnels, il est allé à la rencontre des dirigeants d'entreprises, des éleveurs, des anonymes. La visite a été ponctuée de nombreux messages d'encouragement du ministre en direction des agriculteurs, étudiants, entreprises, mais aussi d'une multitude de « je sais », de « je comprends vos problèmes ». Y compris dans son discours, Stéphane Le Foll a pris soin de marteler « sa détermination », « sa responsabilité », tout en indiquant « que tous les dossiers ne pouvaient pas se régler en un claquement de doigt ».

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité