Aller au contenu principal

Silo
Stocker sans insecticide : le casse-tête de la bruche

Cette année encore, le stockage des lentilles, pois et féveroles bio s’est accompagnée d’une problématique bien connue, celle des bruches. Il n’existe pas encore de solutions pour s’en débarrasser, que ce soit au champ ou au silo, mais des pistes émergent.

Chaque culture attire une espèce spécifique de bruche. La Bruchus pisorum est la bruche du pois. Des grains bruchés empêchent de ressemer, entraînent une perte de PMG et une perte pour le marché de l’alimentation humaine, qui exige moins de 3 % à 5 % de grains bruchés.
© Terres Inovia

S’il est un insecte qui pose problème au silo, c’est bien la bruche. Au moment de sa floraison, elle pond dans les lentilles, pois ou féveroles (une espèce spécifique par culture). Sa larve se développe dans les graines des protéagineux et sort, adulte, au moment de la récolte ou du stockage. Si elle s’échappe du silo, elle risque alors d’infester les champs aux alentours. En agriculture biologique, ou pour les labels sans insecticides, il n’existe pas de solution pour éliminer le ravageur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité