Aller au contenu principal

Tempête Alex: 20 agriculteurs retrouvés par hélicoptère

© AFP - Valéry Hache

Face aux dégâts entraînés par la tempête Alex dans la nuit du 2 octobre dans les vallées de la Roya et de la Vésubie (Alpes-Maritimes), la chambre d’agriculture indique avoir réussi à contacter 20 éleveurs isolés par les glissements de terrain grâce à un survol en hélicoptère le 5 octobre au matin. «Il y a toutes les situations, entre ceux qui sont coincés avec leur véhicule en alpage, ceux qui sont bloqués au-dessus de leurs villages, ou ceux qui ont tout perdu», indique la chambre à Agra Presse.

On ne retrouvera pas tous les animaux », prévoit déjà la chambre d'agriculture. 

Un troupeau de 300 brebis appartenant à un berger emporté par la tempête n’aurait notamment pas encore été localisé. Si quelques bêtes seulement manquent à l’appel chez d’autres éleveurs, «on s’attend à beaucoup de dégâts sur les agnelages», poursuit la chambre.

Près de 2000 tonnes de fourrages seraient nécessaires pour alimenter les troupeaux coincés, dont l’acheminement sera compliqué par les 52 routes coupées. «La solidarité fonctionne», se félicite-t-on. Alors que près de 200 bâtiments ont été détruits, les départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône ont déjà fait des offres en proposant du fourrage ou des abris pour les bêtes. Avec les premières neiges tombées le 5 octobre, «le froid pourrait compliquer les choses», prévient la chambre. Une réunion de crise sera organisée le 6 octobre avec la préfecture, la chambre, les assureurs et la MSA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité