Aller au contenu principal

Tempête Alex: la production laitière à l’arrêt dans les Alpes-Maritimes

© nice-matin.com

Après la tempête Alex qui a frappé le département des Alpes-Maritimes, «sans possibilité de traire, la production de lait a été arrêtée (par le tarissement) sur l’ensemble des troupeaux», témoigne la FNPL (producteurs de lait, FNSEA) dans un communiqué de presse du 9 octobre. Pour garantir la sécurité de leurs animaux, les éleveurs leur ont fait traverser la frontière italienne, où le versant de la montagne est plus accessible. «À l’heure où ni eau ni électricité ne permettent aux agriculteurs de traire leurs vaches, où les fourrages de l’année ont été inondés et emportés par les courants, où les prés sont recouverts d’une boue qui empêche le pâturage, les éleveurs manquent de tout, barrières, clôtures électriques… La solidarité doit être le mot d’ordre», estime la FNPL.

Ainsi, «la solidarité syndicale s’organise pour que l’alimentation des dix prochains jours soit accessible» sur les estives. «Viendra ensuite le temps des indemnisations nécessaires à la relance de leurs activités», note le syndicat, car les exploitations laitières «sont des entreprises à part entière qui doivent reconstruire des bâtiments, nourrir et soigner leurs animaux sans perspectives de revenus pendant plusieurs mois».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité