Aller au contenu principal

PAC
Tensions entre Bruxelles et le Conseil agricole sur les objectifs environnementaux de la future PAC

© Wikipédia - Treehill

Plusieurs ministres de l’Agriculture de l’UE (France, Grèce, Croatie) ont exprimé, à l’occasion de la réunion en visioconférence du Conseil agricole le 16 novembre, leurs inquiétudes quant aux propos tenu par le vice-président de la Commission européenne en charge du Green deal, Frans Timmermans, qui envisagerait de retirer la proposition sur la Pac s’il jugeait ses objectifs environnementaux insuffisants. 

Les négociations finales en trilogue entre les États membres et le Parlement européen sur la future Pac ont débuté le 10 novembre. Pour la ministre allemande de l’Agriculture, Julia Klockner, qui préside le Conseil, «la Commission a outrepassé son rôle en faisant ce genre de déclaration qui remet en question l’intégralité du compromis trouvé entre les ministres de l’Agriculture sur la Pac», un compromis qui va pourtant au-delà de la proposition initiale de Bruxelles, qui ne prévoyait aucune enveloppe dédiée aux éco-régimes, a-t-elle souligné.

Elle a annoncé qu’elle enverrait un courrier à Frans Timmermans et qu’elle se montrerait particulièrement ferme sur ce point lors de la prochaine réunion en trilogue prévue le 19 novembre. Dans une lettre adressée le 13 novembre à la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, plusieurs eurodéputés du groupe démocrate-chrétien (Peter Jahr, Herbert Dorfmann, Anne Sander) avaient également dénoncé les propos de Frans Timmermans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité