Aller au contenu principal

Terra Lacta annonce un prix du lait à 270 euros pour 2016

La surproduction mondiale de produits laitiers et les stocks qui s’accumulent pèsent sur le prix du lait. La coopérative annonce un prix du lait de vache entre 270 € et 275 €/t pour l’année 2016.

Le lait des éleveurs est valorisé par Savencia en moyenne à 274 €/tonne.
Le lait des éleveurs est valorisé par Savencia en moyenne à 274 €/tonne.
© G.R.

«Le climat est déplorable en lait de vache et cela durera tant que les pays du nord de l’Europe déverseront du lait sans modération, parfois avec des augmentations de 15 % - 20 % ». Cette année encore, le président de Terra Lacta n’a pas cru bon de faire preuve d’optimisme devant les délégués de la coopérative lors de l’assemblée le 28 avril. Ces délégués représentaient 27 % des sites de collecte mais 30 % du litrage collecté. Certains étaient présents dans l’une ou l’autre des 17 assemblées de sections réparties sur un territoire qui s’étend de la Loire-Atlantique au Tarn et de la Charente-Maritime à la Creuse, soit 18 départements.
Poursuivant son état des lieux bien sombre, Alain Lebret prévoit une absence de perspectives » quand les éleveurs ont dû se contenter d’un prix du lait à 310 euros en 2015, soit une baisse de 70 euros par rapport à 2014. Il assure ainsi que « dans la région, pas mal d’exploitations se posent la question d’arrêter de produire du lait » alors que, depuis 1984, la tendance était contenue autour de 5 %. « Il pourrait y avoir une cassure dans les prochains mois », prévient-il. La seule éclaircie dans ce tableau vient de la production caprine, dont « la situation s’est améliorée ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 6 mai 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité