Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Terra Lacta : « Des prix intéressants avant fin 2018 »

Alain Lebret, président de la coopérative Terra Lacta depuis 28 ans, participait à sa dernière assemblée générale, mercredi 27 juin.

Alain Lebret, président de Terra Lacta, et Patrick Charpentier vice-président (à gauche sur la photo), passent la main. Dans quelques jours, le conseil d’administration élira son nouveau bureau.
Alain Lebret, président de Terra Lacta, et Patrick Charpentier vice-président (à gauche sur la photo), passent la main. Dans quelques jours, le conseil d’administration élira son nouveau bureau.
© C.P.

Vous êtes le président de Terra Lacta depuis 28 ans. Vous passez la main. Une page se tourne, que ressentez-vous ?
Alain Lebret : J’ai toujours dit que les coopératives ne pouvaient pas être dirigées par des personnes trop âgées, j’ai même instauré une limite d’âge à 65 ans au sein de Terra Lacta pour obliger les gens à laisser la place à de nouvelles équipes. J’ai d’ailleurs refusé un mandat de 3 ans en tant qu’administrateur.

Comment se porte le bassin de production Charentes Poitou ?
Notre bassin de production s’étend de la Loire-Atlantique à l’Aveyron. La zone Sud, dans laquelle sont les 2 Charentes, est en déprise. Plus on descend, plus c’est le cas. Il y a des problèmes de climat, d’ambiance, la concurrence des céréales. Le nord-est de la Charente, au niveau des bordures Haute-Vienne et Dordogne, résiste mais on ne peut pas y faire de céréales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Record de vente de béliers rouge de l’Ouest
106 reproducteurs rouge de l’Ouest ont été vendus, à la station de contrôle individuelle de Saint-Hilaire-du Bois.
Publicité