Aller au contenu principal

Terra Lacta : « Des prix intéressants avant fin 2018 »

Alain Lebret, président de la coopérative Terra Lacta depuis 28 ans, participait à sa dernière assemblée générale, mercredi 27 juin.

Alain Lebret, président de Terra Lacta, et Patrick Charpentier vice-président (à gauche sur la photo), passent la main. Dans quelques jours, le conseil d’administration élira son nouveau bureau.
Alain Lebret, président de Terra Lacta, et Patrick Charpentier vice-président (à gauche sur la photo), passent la main. Dans quelques jours, le conseil d’administration élira son nouveau bureau.
© C.P.

Vous êtes le président de Terra Lacta depuis 28 ans. Vous passez la main. Une page se tourne, que ressentez-vous ?
Alain Lebret : J’ai toujours dit que les coopératives ne pouvaient pas être dirigées par des personnes trop âgées, j’ai même instauré une limite d’âge à 65 ans au sein de Terra Lacta pour obliger les gens à laisser la place à de nouvelles équipes. J’ai d’ailleurs refusé un mandat de 3 ans en tant qu’administrateur.

Comment se porte le bassin de production Charentes Poitou ?
Notre bassin de production s’étend de la Loire-Atlantique à l’Aveyron. La zone Sud, dans laquelle sont les 2 Charentes, est en déprise. Plus on descend, plus c’est le cas. Il y a des problèmes de climat, d’ambiance, la concurrence des céréales. Le nord-est de la Charente, au niveau des bordures Haute-Vienne et Dordogne, résiste mais on ne peut pas y faire de céréales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité