Aller au contenu principal

Terra Lacta récompense ses éleveurs

La coopérative laitière a profité du salon pour mettre à l’honneur six producteurs dans le cadre de son premier challenge producteurs caprins.

Les six chefs d’exploitation vainqueurs du premier challenge producteurs caprins se sont réunis le 24 novembre et ont reçu leur prix des mains des responsables de Terra Lacta.
Les six chefs d’exploitation vainqueurs du premier challenge producteurs caprins se sont réunis le 24 novembre et ont reçu leur prix des mains des responsables de Terra Lacta.
© C.M.

Encourager les producteurs méritants et favoriser les échanges sur les bonnes pratiques ». Voilà, selon Michel Lehoux, directeur des services amont de Terra Lacta, le dessein du premier challenge producteurs caprins, dont les récompenses ont été remises le 24 novembre. En recherche d’éleveurs, la coopérative souhaite donner des pistes de réflexions à ses adhérents afin d’améliorer leurs performances.
Pour Anthony Letourneau, éleveur de 400 saanen en Charente-Maritime et récompensé dans la catégorie meilleure régularité de livraison avec un « résultat cellules bas », « en lactation longue, les premiers critères de réussite sont l’alimentation, qui doit être régulière et fibreuse, et une surveillance quotidienne du volume produit », explique-t-il. Avec une seule mise bas par an, l’éleveur réussit à produire du lait en continu et la répartition de ses livraisons est à l’équilibre. Le regroupement des naissances a également été un critère de développement pour Sylvie et Jérôme Sarraute, dont l’exploitation de 600 alpines dans le Tarn-et-Garonne présente la meilleure progression du volume de lait au quatrième trimestre. « Pour faciliter l’organisation du travail, cela était impératif, alors que nous étions sur deux mises bas auparavant ». Résultat, la production a augmenté de 16% sur la période 2013-2015.

Les lauréats

Patrick et Chantal Chaussepied (49) : catégorie cellules bas et en baisse significative

Sylvie et Jérôme Sarraute (82) : catégorie meilleure progression du volume au quatrième trimestre

Laurent, Fabienne et Franck Bodin (79) : catégorie cellules le plus bas

Anthony Letourneau (17) : catégorie régularité de livraison avec un résultat cellules bas

Lydie et Amélie Combelles (47) : catégorie meilleure installation

Michel et Martine d’Halluin (47) : catégorie meilleur prix du lait

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité