Aller au contenu principal

Terra Lacta récompense ses éleveurs

La coopérative laitière a profité du salon pour mettre à l’honneur six producteurs dans le cadre de son premier challenge producteurs caprins.

Les six chefs d’exploitation vainqueurs du premier challenge producteurs caprins se sont réunis le 24 novembre et ont reçu leur prix des mains des responsables de Terra Lacta.
Les six chefs d’exploitation vainqueurs du premier challenge producteurs caprins se sont réunis le 24 novembre et ont reçu leur prix des mains des responsables de Terra Lacta.
© C.M.

Encourager les producteurs méritants et favoriser les échanges sur les bonnes pratiques ». Voilà, selon Michel Lehoux, directeur des services amont de Terra Lacta, le dessein du premier challenge producteurs caprins, dont les récompenses ont été remises le 24 novembre. En recherche d’éleveurs, la coopérative souhaite donner des pistes de réflexions à ses adhérents afin d’améliorer leurs performances.
Pour Anthony Letourneau, éleveur de 400 saanen en Charente-Maritime et récompensé dans la catégorie meilleure régularité de livraison avec un « résultat cellules bas », « en lactation longue, les premiers critères de réussite sont l’alimentation, qui doit être régulière et fibreuse, et une surveillance quotidienne du volume produit », explique-t-il. Avec une seule mise bas par an, l’éleveur réussit à produire du lait en continu et la répartition de ses livraisons est à l’équilibre. Le regroupement des naissances a également été un critère de développement pour Sylvie et Jérôme Sarraute, dont l’exploitation de 600 alpines dans le Tarn-et-Garonne présente la meilleure progression du volume de lait au quatrième trimestre. « Pour faciliter l’organisation du travail, cela était impératif, alors que nous étions sur deux mises bas auparavant ». Résultat, la production a augmenté de 16% sur la période 2013-2015.

Les lauréats

Patrick et Chantal Chaussepied (49) : catégorie cellules bas et en baisse significative

Sylvie et Jérôme Sarraute (82) : catégorie meilleure progression du volume au quatrième trimestre

Laurent, Fabienne et Franck Bodin (79) : catégorie cellules le plus bas

Anthony Letourneau (17) : catégorie régularité de livraison avec un résultat cellules bas

Lydie et Amélie Combelles (47) : catégorie meilleure installation

Michel et Martine d’Halluin (47) : catégorie meilleur prix du lait

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité