Aller au contenu principal

Terrena répond aux difficultés avec sa Nouvelle Agriculture

Terrena Poitou, qui tenait son assemblée générale le 13 décembre, mise sur sa démarche Nouvelle Agriculture pour aider ses adhérents à sortir la tête de l’eau.

Les dirigeants de Terrena Poitou lors de la présentation des résultats de l'exercice 2015-2016.
Les dirigeants de Terrena Poitou lors de la présentation des résultats de l'exercice 2015-2016.
© V.B.

Une baisse des rendements de 25 à 30 % selon les secteurs, une collecte tournant autour de 450 000 tonnes, contre 618 000 pour 2015. Chez Terrena Poitou aussi, on s’apprête à clore une année 2016 qui ne restera définitivement pas dans les annales. Une année « catastrophique », selon Philippe Villain, président de la coopérative. « En plus des mauvais rendements et de la mauvaise qualité, on doit affronter des prix bas en raison des stocks mondiaux très importants », souligne celui qui possède 115 ha de céréales à Loudun.

Face à cette situation, les dirigeants de la coopérative ont décidé d’employer les grands moyens. Ainsi, sur les 4 millions d’euros de résultat net dégagés par Terrena Poitou en 2015-2016 (le chiffre d’affaires, lui, s’établit à 205 M€) 2,70 M€ vont être redistribués aux adhérents, soit environ 30 €/ha. « Nous devons les aider à vite rebondir pour qu’ils continuent à faire des récoltes de qualité. Les aides apportées le sont sur l’acte de production. C’est nécessaire si l’on veut continuer à honorer nos contrats », lance Noël Dreano, le directeur adjoint. Des contrats en filière qualité qui représentent plus de 60 % des blés collectés par Terrena Poitou.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 16 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité