Aller au contenu principal

« À toute période de crise succède une période faste »

Président de JA 79, Julien Chartier aimerait voir un peu d’optimisme gagner les campagnes. La capacité d’adaptation est une qualité que les agriculteurs travaillent. Le président de JA appelle à y croire et à continuer de se retrousser les manches.

Pour Julien Chartier, la tenue des états généraux de l’alimentation est une démarche positive qui l’encourage « à croire que nous sommes sur le bon chemin ».
Pour Julien Chartier, la tenue des états généraux de l’alimentation est une démarche positive qui l’encourage « à croire que nous sommes sur le bon chemin ».
© J.C.

L’année 2018 vient de s’ouvrir. Que souhaitez-vous aux agriculteurs pour cette nouvelle année ?
Julien Chartier : L’optimisme. Voici ce que je souhaite à l’ensemble des agriculteurs pour cette année 2018. Cet optimisme dépend des conditions économiques mais également de la nature des relations entre agriculture et société. Le chantier ouvert lors des états généraux de l’alimentation m’encourage à croire que nous sommes sur le bon chemin. Cette proposition qui consiste à construire le prix à partir des coûts de production me semble être une bonne chose. La société attend beaucoup de son agriculture. Il faut savoir que ces attentes ne pourront être réalisées que si les agriculteurs restent nombreux et que leur activité leur offre les moyens de croire en l’avenir, de se projeter.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité