Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Toute une filière derrière la parthenaise

Les dix ans du label rouge ont été fêté la veille de la foire concours des animaux de boucherie à Parthenay avec l’APVP, l’OS parthenaise, l’Apocab, les élus et toute la filière.

Outre le bovin d’or, attribué au Gaec La Gironnaise, à Foussais-Payré, le bovin d’argent est revenu au Gaec du Grand Coin, à Coulon ; le prix de la ville de Parthenay, au Gaec Chollet, à La Chapelle-Bertrand ; le grand prix naisseur-engraisseur, au Gaec du Peuplier, Somloire, dans le Maine et Loire et le grand prix du jeune bovin, à Patrice Nivault, de Soutiers.
Outre le bovin d’or, attribué au Gaec La Gironnaise, à Foussais-Payré, le bovin d’argent est revenu au Gaec du Grand Coin, à Coulon ; le prix de la ville de Parthenay, au Gaec Chollet, à La Chapelle-Bertrand ; le grand prix naisseur-engraisseur, au Gaec du Peuplier, Somloire, dans le Maine et Loire et le grand prix du jeune bovin, à Patrice Nivault, de Soutiers.
© N.C.

La grande famille de la parthenaise était réunie le 5 décembre pour fêter les dix ans du label rouge du même nom. Deux cent soixante convives, éleveurs, abatteurs, bouchers, négociants, étaient invités à se retrouver d’abord sur l’élevage de Freddy et Guillaume Hubert, à Verruyes, et à une soirée de gala, aux abords du marché aux bestiaux de Parthenay.
C’est en septembre 2006 que le label rouge La Parthenaise devient officiel. Il sera remis symboliquement par le ministre de l’agriculture de l’époque, Dominique Bussereau, lors du concours national de la race, à Secondigny. Cette distinction est le fruit d’un travail de plus de trois ans porté par l’APVP, organisme de défense et de gestion, et ses présidents, Jacques Pigeau et, depuis 2008, Patrice Poublanc, qui s’est félicité du partenariat avec l’OS parthenaise et l’Apocab pour cet anniversaire en y associant toute la filière ainsi que les élus.


Cette année est précisément celle où la race locale est à l’honneur et le concours d’animaux de boucherie a rassemblé « 170 parthenaises et jeunes bovins sur les 530, toutes races confondues », soulignait Joël Denis, président de l’Apocab. « C’est parce que la race s’est développée que le label s’est développé et réciproquement », estimait le président de l’OS, Didier Dupuis. Il rappelait que dans 1 400 exploitations sont élevées 46 000 vaches, principalement dans son berceau d’origine, les Deux-Sèvres, avec 50 % des effectifs, mais 80 % avec les départements de Poitou-Charentes et des Pays de la Loire.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 9 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité