Aller au contenu principal

Expérimentation agronomique
Trois cultures en deux ans pour valoriser ses couverts végétaux

Dans le cadre d’un projet Casdar, neuf chambres d’agriculture participent au projet 3C2A. Le principe ? Profiter des périodes d’interculture pour maximiser le temps de couverture des sols et améliorer la rentabilité des exploitations.

« Sur des années comme 2015, où la pluviométrie était au rendez-vous et le prix du sarrasin élevé, la méthode peut s’avérer intéressante dès 6 q/ha dans la plaine de Niort », selon Sébastien Minette.
© DR

Le nom pourrait désigner un robot de Star Wars : 3C2A. Sous cet acronyme se cache en fait le projet Trois cultures en deux ans, lancé l’année dernière par neuf chambres d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie, l’Inra de Toulouse et Auzeville, Terres Inovia, Arvalis et les coopératives Arterris et Océalia. « Nous sommes partis du constat que les couverts coûtent chers et qu’il peut être opportun de les valoriser lors d’une seconde récolte estivale, commence Nicolas Ferrand, dont le mémoire de fin d’études a inspiré le projet. En observant les pratiques existantes, nous avons vu que, lorsque les conditions climatiques le permettent, certains agriculteurs peuvent semer des tournesols ou sarrasins très précoces en interculture ». Une récolte en grains qui peut être valorisée à la vente, ou en semence fermière, et permettre ainsi une optimisation économique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité