Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Trois mille coopérateurs en plus pour Agrial

Le 27 mai, les coopérateurs d’Agrial ont entériné l’intégration de neuf sociétés, dont Eurial. Le territoire de la coopérative s’étend et ses membres augmentent de 125 %.

Les dirigeants d’Agrial ont fait le pari de développer leur réseau en France mais aussi en Afrique.
Les dirigeants d’Agrial ont fait le pari de développer leur réseau en France mais aussi en Afrique.
© Vincent Gross

Lors de l’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le 27 mai au parc des expositions de Rennes, les 84 délégués d’Agrial ont décidé d’intégrer dans leur coopérative le groupe Eurial et ses huit unités, dont la laiterie coopérative du Pays de Gâtine et Poitouraine.  Une décision qui prend effet rétroactivement au 1er janvier de cette année. « C’est un moment particulièrement historique, sans doute exceptionnel dans la vie des coopératives françaises », s’est félicité Arnaud Degoulet, président d’Agrial. Et de poursuivre : « C’est une deuxième naissance pour Agrial ».
Parmi les nouveaux venus, Chaunay, du nom de la commune située dans la Vienne, fait figure de petit poucet : quinze coopérateurs, dont treize sont producteurs de lait de chèvre. Avec l’arrivée des huit coopératives du groupe Eurial, Agrial diversifie sa gamme, avec notamment les chèvres Soignon, mais aussi le Chabichou, le Sainte-Maure de Touraine, le beurre Charente Poitou, ou bien encore les produits de la marque Grand Fermage, le Pavé d’Affinois. « Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin », a résumé Jean-Luc Rabillard, président du conseil de surveillance de la branche lait Eurial. Désormais, Agrial regroupe 15 000 coopérateurs, couvrant 19 départements, essentiellement dans l’Ouest de la France, mais aussi dans la Loire, le Rhône, l’Ardèche, la Drôme ou encore la Saône-et-Loire.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 3 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Publicité