Aller au contenu principal

Aide au commerce
Trois mois d’existence pour Ma ville Mon shopping

Début juin, les trois chambres consulaires intégraient le dispositif Ma ville Mon shopping, mettant à la disposition des commerçants et producteurs deux-sévriens une plateforme de vente en ligne avec service de livraison inclus.

© Ma Ville Mon shopping

Ils sont désormais 160 commerçants, artisans et producteurs (une petite dizaine) des Deux-Sèvres à avoir ouvert leur boutique en ligne via Ma ville, mon shopping. Le service, start-up rachetée par La Poste en 2017 et actif dans 89 départements dont les Deux-Sèvres depuis juin, donne la possibilité à ceux qui le rejoignent de disposer d’une web-boutique consultable 24h/24, sur laquelle les clients peuvent commander, payer en ligne ou réserver avec deux options : venir chercher les produits sur place, ou se les faire livrer sous 24h via les équipes de La Poste. Christine Chérel, productrice de fromages de chèvres à la ferme des Taillis, à Clazay, s’est inscrite il y a dix jours sur Ma ville Mon shopping où elle propose à la vente une dizaine de références de produits. « Je n’ai pas encore enregistré de ventes sur l’outil mais ça reste une opportunité d’en conclure de nouvelles, à moindre coût ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité