Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Typé viande, l’élevage du bocage réoriente sa génétique

Le Gaec La Girardière, de Pierrefitte, achète ses reproducteurs sur son territoire. James Clochard sera aux Conviviales d’automne à Bocapole à Bressuire les 3 et 4 novembre.

James Clochard, naisseur engraisseur, et Olivier Vergneault, sélectionneur, échangent autour du travail de sélection accompli ces dernières années.
James Clochard, naisseur engraisseur, et Olivier Vergneault, sélectionneur, échangent autour du travail de sélection accompli ces dernières années.
© C.P.

À l’avenir le génotypage, probablement devenu systématique sur les reproducteurs, apportera des garanties. Aujourd’hui encore, et tous les éleveurs en conviennent, l’achat d’un mâle « c’est une lettre à décacheter », s’accordent James Clochard, naisseur engraisseur, et Olivier Vergneault, sélectionneur. Pour préserver les intérêts du Gaec nommé La Giraudière, qu’il mène en association avec ses deux enfants et son épouse, James choisit ses mâles chez des gens de confiance. C’est au sein de son territoire, chez les sélectionneurs du bocage, qu’il fait son choix chaque année. « Il y a chez les éleveurs de la région tout type d’animaux ». En novembre, les Conviviales d’automne sont l’occasion de repérer, d’échanger avec les producteurs. Au-delà de l’aspect visuel, James et ses fils Guillaume et David sont sensibles au contenu des papiers. « L’ascendance, l’ISU sont des points importants. Depuis quatre à cinq ans nous sommes très regardants aux index lait, facilité de vêlage et croissance », livre James résigné plus que séduit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Entre deux pluies, les moissons profitent de l’éclaircie
Orge, colza, pois et, ici et là, blés dur et tendre : les battages se sont intensifiés dans la moitié sud du département. Qu’elle…
Publicité