Aller au contenu principal

Un animal a été abattu pour la première fois dans un abattoir mobile

Photo d'illustration - Abattoir mobile (camion) de l'entreprise Hälsingestintan en Suède.
© Britt-Marie Stegs - Sättra Gard

« Une première bête a été abattue (le 25 février) dans un abattoir mobile en Loire-Atlantique », annonce Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne, à Agra Presse le 26 février. L'animal concerné, une vache, a été abattue dans un caisson mobile, en présence des services vétérinaires. Contrairement à un abattoir mobile complet (installé dans un camion), le caisson permet de réaliser uniquement la mise à mort et la saignée. La bête est ensuite transportée « en peau » vers un abattoir de proximité, où elle est découpée. Au niveau national, Nicolas Girod fait état d'au moins « 20 à 25 projets d'abattage mobile en cours, à des degrés d'avancement divers ». L'expérimentation de l'abattage mobile a été instaurée par la loi Egalim et est encadrée par la DGAL (ministère de l'Agriculture). « Le gros frein, c'est la technique », explique Nicolas Girod, précisant que les éleveurs ne souhaitent pas calquer des méthodes déjà utilisées dans d'autres pays européens, mais bien « se les approprier ». Côté économique, la rentabilité de l'abattage est encore « compliquée », reconnaît le porte-parole de la Confédération paysanne, qui plaide pour « un appui politique et réglementaire en termes de subvention et d'accompagnement ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité