Aller au contenu principal

Sival
Un baromètre de tendances au Sival 2012

Les 600 exposants du Sival couvrent l’ensemble des problématiques liées aux productions végétales : viticulture, arboriculteurs et maraîchage. Ce salon se place au carrefour des grands enjeux de la recherche et de l’innovation.

Six cents exposants sont attendus lors du Sival au parc des expositions d’Angers.
Six cents exposants sont attendus lors du Sival au parc des expositions d’Angers.
© N. C.

Le Sival ouvrira ses portes du 17 au 19 janvier. Ce salon à destination des vignerons, arboriculteurs, maraîchers, horticulteurs et pépiniéristes sera la vitrine du savoir-faire des fournisseurs exposant leurs gammes, lesquelles sont valorisées par le concours des Sival d’or. Des dizaines de conférences favorisant quant à elle la diffusion des bonnes pratiques et de l’innovation émailleront ces trois journées.
« Dans un contexte difficile et contrasté, le Sival prend toujours, en tant que premier rendez-vous de l’année, une dimension particulière : celui d’un baromètre qui permet à tous les professionnels des filières de se rencontrer, de mieux saisir les tendances », résume Bruno Dupont, président du salon.Concrètement, les tendances de la recherche autour du végétal s’orientent vers la réduction des d’intrants : eau, engrais, résistance aux maladies… Vers des projets aussi qui ouvrent des alternatives aux pesticides. Après l’impulsion d’Ecophyto 2018, les producteurs attendent des solutions concrètes pour faire évoluer leurs pratiques tout en maintenant leur niveau de qualité et leurs volumes.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité