Aller au contenu principal

Fourrage
Un bilan mitigé, les fourragères de printemps plus chanceuses

Les cultures de printemps n’ont pas donné satisfaction et les couverts ont été mis à mal par la sécheresse de juillet. Néanmoins les cultures fourragères tirent leur épingle du jeu, notamment celles du millet et du sorgho.

© DR

Sur le papier, plusieurs éléments auraient pu mettre à mal les stocks des éleveurs caprins : une humidité nécessitant de resemer les luzernes, puis une sécheresse grillant l’affouragement en vert. Malgré tout, la campagne est plutôt bonne, d’autant que les « éleveurs ont disposé d’une belle fenêtre météo pour faire du foin, permettant dans l’ensemble de faire de bons enrubannages en quantité et qualité », indique Anne-Laure Lemaître, conseillère Fourrage à la chambre d’agriculture 79. Les fourragères à cycle très court (moha, avoine brésilienne), à semer après la moisson, ont toutefois montré leurs limites lors des chaleurs de l’été : même si ces espèces sont capables de bien valoriser de faibles quantités d’eau, elles ne peuvent tout de même pas pousser dans un sol sec.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité