Aller au contenu principal

Loi de finances
Un budget en forme de quadrature du cercle

C’est la saison pour la présentation et les discussions autour du budget. L’exercice 2012 s’avère particulièrement difficile.

Dans le prolongement des années précédentes, le gouvernement, Bercy en tête, veut maintenir le cap du retour à des finances publiques saines. Le prix à payer par les contribuables et les consommateurs risque d’être élevé.
Dans le prolongement des années précédentes, le gouvernement, Bercy en tête, veut maintenir le cap du retour à des finances publiques saines. Le prix à payer par les contribuables et les consommateurs risque d’être élevé.
© T. Michel/Réussir

L’exercice n’est jamais facile mais cette année, il possède un caractère plus spécialement périlleux. L’élaboration du projet de loi de finances pour 2012 s’inscrit dans une double contrainte à l’opposé l’une de l’autre. D’un côté, une crise économique et financière sans précédent qui, non seulement est déjà très dure à supporter par l’ensemble des agents économiques dont les consommateurs, risque de durer ; de l’autre, une année 2012 d’élection présidentielle et de renouvellement de l’Assemblée nationale (députés). D’un côté, un contexte qui impose de sérieux tours de vis dans les dépenses publiques et la recherche de nouvelles recettes pour l’Etat ; de l’autre, l’élan d’une campagne électorale qui, en général, est plutôt synonyme de promesses inconsidérées de la part des candidats, promesses en général non tenues ou mal tenues par la suite une fois les élections passées.

Lire en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité