Aller au contenu principal

Agneaux
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay

Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la conjoncture est très favorable pour les éleveurs.

Plus de 1 500 agneaux étaient à la vente au marché de Parthenay, le 24 mars. Les prix, bas à la même époque en 2020, sont montés jusqu’à 207 € l’agneau.
© Léa Calleau

En tout, 1 500 agneaux étaient parqués ce mercredi 24  mars, au marché de Parthenay, à l’approche des fêtes de Pâques. Pour le concours annuel, huit lots de mâles et cinq de femelles se sont vendus à des prix attractifs. Âgés de quatre mois, ils présentaient « une bonne conformation avec une qualité d’engraissement, un cuissot arrondi et un dos large et bien rempli, décrit Jean-Marie Fragu, le directeur du marché ovin. Les plus chers sont partis à 207 € l’agneau. Les éleveurs s’y retrouvent avec des prix entre 4,50 et 4,80 € le kilo vif, soit 8 à 9 € le kilo carcasse ». Pour Denis Coudreau, président du marché, c’est « un concours réussi et un marché avec une belle dynamique ».

Didier Sené, éleveur de 600 brebis à La Peyratte et gagnant du 2e prix, aimerait que les prix se maintiennent à 4,50 € toute l’année.

 Les matières premières ont beaucoup augmenté, alors heureusement que les prix montent aussi » !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité