Aller au contenu principal

Un cumul d'imprécisions sur la pulvérisation

Une pulvérisation de qualité peut être définie par une bonne dose sur la cible mais également par une bonne concentration. Des réductions d’intrants peuvent être réalisées.

Il est important de respecter la plage de pression d’utilisation d’une buse et d’avoir d’un manomètre gradué tous les 0,1 bar.
Il est important de respecter la plage de pression d’utilisation d’une buse et d’avoir d’un manomètre gradué tous les 0,1 bar.
© Réussir

Il est nécessaire de minimiser les imprécisions liées à la gestion de la surface pulvérisée, à la mesure de la quantité d’eau préparée, à la pesée des produits phytosanitaires, à la régulation du pulvérisateur, à l’indicateur de pression et au niveau de la cuve. La réflexion peut s’organiser autour de la formule de calcul du volume à épandre suivante (en litres par hectare) :
Le volume par hectare = le débit du pulvérisateur (en litres par minute) multiplié par 600, le tout divisé par la vitesse (en km par heure) multiplié par la largeur (en mètre) du pulvérisateur.
Cette formule est juste mais son application ne l’est que très rarement car chaque terme cache une part d’imprécision. Le volume de bouillie, c’est-à-dire le volume d’eau plus le volume de produit, peut présenter des écarts de plus de 10 % au niveau des graduations des cuves. Il est donc plus prudent de remplir sa cuve avec un volucompteur.
De même, lors de la préparation de la bouillie, les ustensiles de mesure étant peu fiables, les bouchons doseurs ou les pichets fournis par les firmes phytosanitaires garantissent à 10 % près la bonne dose. L’idéal serait de peser avec une balance à ± 2 grammes de précision. Néanmoins, des écarts de – 2 % à + 7 % subsistent.

Plus d'infos dans le dossier Pulvérisateurs du journal Agri 79 du 26 février 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité