Aller au contenu principal

Un entrepreneur impossible à pigeonner

Ancien guide professionnel de chasse en Afrique, le Châtelleraudais Fabien Delage s’est lancé dans une activité originale : éradiquer les pigeons de ville des exploitations agricoles.

Avec ses carabines à air comprimé, Fabien Delage se rend 
sur les exploitations agricoles et chasse le pigeon domestique.
Avec ses carabines à air comprimé, Fabien Delage se rend
sur les exploitations agricoles et chasse le pigeon domestique.
© V.B.

Carabine à l’épaule, habits vert kaki sur le dos, Fabien Delage est posté près du tas d’ensilage de Jean-Louis Ferrier. Il va passer près de deux heures chez cet éleveur laitier de Buxerolles, dans la Vienne. Son but ? Abattre les dizaines de pigeons qui gravitent autour de l’exploitation, faisant de gros dégâts depuis des années. Chez les spécialistes, on appelle cela du dépigeonnage. C’est depuis quelques semaines la nouvelle activité de ce globe-trotter, originaire de Château-Larcher, ancien guide de chasse professionnel en Centrafrique puis en Tanzanie.


Désormais installé à Châtellerault, celui qui possède une exploitation agricole à Vicq-sur-Gatempe a eu cette idée après une drôle de mésaventure. « Près de mes champs, il y a un château que des pigeons de ville ont colonisé. Quand j’ai eu l’idée d’y semer du tournesol, ils m’ont tout mangé. J’ai donc décidé de leur déclarer la guerre », lance Fabien Delage. Après avoir pris contact avec les services de l’État, il a fondé 100 % Pigeon, sa micro-entreprise, il y a un mois. « On entend peu parler des dégâts de pigeons mais ils sont considérables dans les cultures - tournesol, lentilles, soja - les tas d’ensilage ou les mangeoires des élevages. De plus, les agriculteurs ne sont pas indemnisés car le pigeon de ville n’est pas considéré comme une espèce nuisible », explique l’entrepreneur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité