Aller au contenu principal

Un moment suspendu aux accros à Cherveux

Depuis le 29 mai, un parc d’accrobranche a investi les rives du plan d’eau de Cherveux, à 20 km au nord de Niort.

© DR

L’arrivée sur le parking un peu déglingué peut étonner, mais elle ne doit pas vous freiner. L’activité accrobranche façonnée des mains de la passionnée Florence Chartrain vaut le détour. À commencer par le détour du plan d’eau, qu’il faut contourner à pied pour arriver à la petite cabane de la gérante. Dans les grands arbres bordant le plan d’eau de Cherveux, la trentenaire a réalisé, le temps du premier confinement de 2020, l’activité rêvée pour une sortie amicale ou familiale : des accrobranches aux modules variés (plus de 60) pour se dépasser, selon son niveau d’habilité ou de confiance.

6 parcours, chacun sa spécialité

baudrier

 

Après une initiation au baudrier, aux déplacements et au maniement du mousqueton innovant (une fois clipsé au filin de métal de départ, on ne le détache plus de tout du parcours), on peut se lancer dans l’exploration des cimes. Deux parcours « pitchouns », à 1,5 m maximum du sol, sont accessibles aux enfants dès 6 ans, sous la responsabilité de leurs proches. « Nous accueillons aussi des enfants dès trois ans, notamment en semaine (les lundis, mardis, jeudis et vendredis sont consacrés aux scolaires et institutions), précise la gérante. C’est plus la débrouillardise de l’enfant qui prime que son âge ».

Pour les adultes, il y a de quoi se régaler aussi : ponts de singe, filets, passerelles, ainsi que deux tyroliennes de plus de 150 m de longueur ! Et Florence a pensé à tout : le parcours vert, à 4 m de haut maximum, pour se mettre à l’aise ; l’orange, à 8 m, pour corser les sensations avant le rouge des casse-cou culminant à 12 m ; et les bleus qui, moins hauts, varient la difficulté avec des agrès qui « bougent » davantage (moins de stabilité, soit une autre sorte de frissons). Le parc a très vite trouvé son public : « au bout d’un mois, nous refusions des groupes sur les créneaux scolaires, n’en revient pas l’entrepreneure, qui a déjà dû renforcer son équipe. Nous fonctionnons sans réservation le reste du temps, et voyons toujours du monde ».

Terminer les pieds dans l’eau 

accrobranche de Cherveux

 

Le petit plus de ce parc accrobranche ? Sa localisation au bord de l’eau. « Avec l’activité wakeboard (skate nautique tracté par une sorte de téléski), la baignade surveillée et son toboggan, juste en face de nous, il y a de quoi passer une bonne journée sur place », détaille Florence Chartrain. Quoi qu’il en soit, l’arrivée de la tyrolienne, en frôlant des pieds la surface de l’eau, a un petit goût d’inédit charmant. Un petit goût de reviens-y !

 

Mettre « Plan d’eau de Cherveux » sur le GPS, « Les accros à Cherveux » menant, pour l’instant, dans un champ…
Horaires : tous les jours de 11 h à 19 h en vacances scolaires. Les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés le reste du temps. Billetterie ouverte jusqu’à 17 h.
Attention, le parc ferme lorsque les conditions climatiques sont dangereuses (orages, vent violent…)
Tarifs : 7 € l’accès aux parcours Pitchouns, 12 € (parcours vert et orange), 15 € (vert-orange-bleu), 18 € (tous les parcours). Petite offre de snacking sur place.
Le parc figure dans le chéquier de réductions « Escapades en Deux-Sèvres » distribué dans tous les foyers par le département.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité