Aller au contenu principal

Eau
Un niveau de recharge proche de la normale

© INRA
Mercredi 16 mai, les zones 5a Clain, 4 Dive du Nord, 13 Lambon, 9 Mignon-Courance et 10a Sèvre niortaise étaient encore sous l’effet d’arrêtés préfectoraux de restrictions des usages de l’eau. Depuis quelques semaines, les précipitations enregistrées sur le territoire départemental conduisent la préfecture à lever progressivement ces limitations administratives. Mercredi dernier, la préfecture annonçait la levée des mesures coercitives à partir du lundi 21 mai à 8 h. Les pluies d’avril et de début mai ont permis d’assainir la situation. En avril, les relevés affichaient 194 mm à Melle, 150 mm à Niort et 100 mm à Thouars. Du 1er au 8 mai, il est tombé 22 mm à Thouars, 28 mm à Melle, 25 mm à Niort et 72 mm à Bressuire. « Le niveau de la recharge est aujourd’hui très proche de la normale », avance le service eau de la chambre d’agriculture. Une situation bien loin du contexte inquiétant de l’année passée.
Les précipitations, excédentaires « sur la plus grande partie du territoire » en avril, participent à une amélioration générale de la situation selon le bulletin hydrologique de mai édité par le BRGM. Toutefois, au 1er mai, 77% des nappes phréatiques en France -  contre 89 % au 1er avril - affichaient encore un niveau inférieur à la normale. Très important, le déficit hivernal est long à compenser.
« Malgré une amélioration, plusieurs situations déficitaires, encore assez marquées, sont observées dans le Bassin parisien, dans le Bassin aquitain ou dans la vallée du Rhône », relève le BRGM.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité