Aller au contenu principal

Tracteurs
Un nouveau banc tracteur plus puissant

Le nouveau banc d’essai tracteur des chambres d’agriculture de la région Poitou-Charentes a été inauguré lors du Salon des énergies renouvelables, le 19 novembre à Poitiers.

Inauguré le 19 novembre, ce nouveau banc permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique.
Inauguré le 19 novembre, ce nouveau banc permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique.
© DR

Le nouveau banc d’essai tracteur des chambres d’agriculture de la région Poitou-Charentes est un projet financé grâce au plan de relance du gouvernement avec l’appui technique de l’Ademe. Ce nouveau banc a été mis au point à Chatellerault. Comme le précédent, il permet de réaliser les courbes de puissance et de consommation du moteur ainsi que le débit et la pression hydraulique. Mais ce nouveau banc est plus performant et pourra passer une  puissance de 500 KW, soit 680 chevaux. Il est aussi beaucoup moins bruyant et plus pratique puisque son accès est du côté gauche donc côté portière du tracteur. Il est équipé d’un deuxième débitmètre à gasoil pour les moteurs de dernière génération et il bénéficie du logiciel Tractotest avec comparaison de courbes par rapport à la référence pendant le test, ce qui est indispensable pour le réglage au banc.

Réglages et économie d’énergie
Le passage d’un tracteur au banc permet de vérifier les performances réelles du tracteur avec l’essai officiel. Cela permet aussi de déceler des problèmes de réglage ou d’usure prématurée. Les tests sont réalisés sur le moteur mais aussi sur l’hydraulique pour vérifier l’état de la pompe et du clapet On peut aussi déterminer la plage de régime optimal d’utilisation pour économiser du carburant. Des économies sont possibles par la conduite (10 %) mais on peut économiser aussi 10 % par le réglage moteur. A noter qu’il suffit d’économiser un litre de gazole pour amortir le coût de passage au banc d’essai. Le test est à faire autour de 300 heures et avant la fin de la garantie.
Huit à dix tracteurs sont contrôlés lors d’une journée organisée par un conseiller machinisme des chambres d’agriculture ou de la fédération des Cuma. Le lieu de contrôle est choisi en fonction des sièges d’exploitation des candidats à cette journée. Le test dure trois quarts d’heure pour un tracteur.

Pour connaître les lieux de contrôles dans le département et prendre rendez-vous, contacter Daniel Colin à la chambre d'agriculture au 05 49 77 15 15 ou au 06 76 12 03 13 ou Mickaël Madier de la FDCuma au 06 74 52 00 58.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité