Aller au contenu principal

Gestion de l'eau
Un nouveau bassin soumis à arrêt des prélèvements

Compte tenu de fortes chaleurs et de l’évaporation importante de ces 5 derniers jours, les niveaux des nappes et débits des rivières atteignent aujourd'hui quasiment partout les seuils de restrictions. Aussi, en application de l'arrêté cadre du 29 mars 2012, le préfet des Deux-Sèvres a été amené à prendre deux nouveaux arrêtés limitant les prélèvements d'eau à usage agricole :
- zone de gestion Boutonne (zone 8a) : arrêt total des prélèvements. Cette mesure entre en vigueur le vendredi 24 août 2012 à 8 heures.
- zone de gestion Clain dive du sud (zone5b) : alerte renforcée (volumes hebdomadaires réduits de 50 %). Cette mesure entrera en vigueur le lundi 27 août 2012 à 8 heures.
A noter, la totalité des restrictions en vigueur sur le département ne s'applique pas aux cultures ornementales (florales et horticoles), cultures maraichères (légumières), cultures arboricoles et pépinières pourvues d'un système d'irrigation à économie d'eau sur l'ensemble des îlots considérés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité