Aller au contenu principal
Font Size

Un nouveau dispositif simplifié

Le plan Ecophyto 2, mis en place depuis octobre, permet une simplification du dispositif et de l’évaluation des connaissances.

© N.C.

Près de 100 000 certificats individuels ont été délivrés en Nouvelle-Aquitaine, dont plus de 66 000 décideurs en exploitation agricole. Toute personne qui manipule, applique, conseille ou met en vente des produits phytosanitaires doit être en possession d'un Certiphyto spécifique à son activité. Il s’agit donc d’un large spectre incluant les agriculteurs et leurs salariés, les prestataires de services qui interviennent pour des tiers (ETA, paysagistes…), les conseillers agricoles, les distributeurs et vendeurs de produits phytosanitaires, ainsi que les utilisateurs professionnels en zone non agricole comme les collectivités par exemple.

La détention du certificat correspondant à son activité est obligatoire depuis le 1er octobre 2013 pour les entreprises soumises à agrément et depuis le 26 novembre 2015 pour les autres secteurs. Sa durée de validité dans le nouveau dispositif est de cinq ans pour l’ensemble des certificats. Les Certiphytos délivrés dans l’ancien dispositif avec une durée de validité de dix ans restent valables jusqu’à la date indiquée.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 25 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité