Aller au contenu principal

Labeliance Agri
Un nouveau souffle pour les candidats à l’installation

« Accompagner le financement des meilleurs projets agricoles face aux défis de l’agriculture de demain », l’ambition est grande pour le fonds d’investissement Labeliance Agri mis en place sur une idée de la FNO.

Serge Préveraud.
Serge Préveraud.
© N. C.

À l’origine, l’idée du fonds d’investissement a été lancée par la FNO. Son président, Serge Préveraud, voulait « donner à l’élevage ovin les moyens pour affronter les marchés ». Et la solution a été trouvée avec l’ouverture de l’agriculture aux capitaux extérieurs pour l’élevage ovin dans un premier temps, avant d’être étendue aux autres productions. Cette idée originale, qui vient de recevoir l’aval de l’Autorité des marchés financiers, a pour objectif d’aider l’installation des jeunes agriculteurs et la transmission des exploitations ; la modernisation et l’extension des projets agricoles ainsi que la diversification dans les énergies renouvelables. Pour la première année, l’objectif est de collecter 20 millions d’euros d’ici le 12 juillet 2013. Ensuite, une levée de fonds sera organisée tous les ans à hauteur de 50 millions d’euros.

Lire la suite en page 6 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité