Aller au contenu principal

Un pacte d’ambition pour l’agriculture biologique en Nouvelle-Aquitaine

© N.C.

En présence de Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture, Pierre Dartout, préfet de région, Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, Dominique Graciet, président de la chambre régionale d’agriculture, Philippe Lassalle Saint-Jean, président d’Interbio, Dominique Marion, président de la Frab Nouvelle-Aquitaine, ont signé le 5 juillet à l’Institut des sciences de la vigne et du vin à Villenave-d’Ornon, en Gironde, un pacte d’ambition régionale 2017-2020 pour développer la production biologique dans la région.


L’objectif est d’augmenter de 70 000 hectares les surfaces de bio, soit de doubler le taux de SAU, passant ainsi de 5 % à 10 % à l’horizon 2020. Le pacte comprend des engagements sur l’accompagnement des agriculteurs, l’accès au foncier, la mise en place d’un observatoire régional, l’absorption des retards de paiement des aides bio d’ici la fin 2018, « l’adéquation entre l’offre et la demande et une juste répartition de la valeur ajoutée».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité