Aller au contenu principal

Eau
Un plan de gestion de l’eau contesté

La problématique de l’eau revient. Le gouvernement présente son plan d’adaptation de la gestion de l’eau en agriculture. Les professionnels ne sont pas d’accord.

Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
© N. C.

«Si sécheresse disparue, problème de l’eau disparu » : ainsi pourrait-on facilement ironiser sur l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis du problème de l’eau en agriculture. Sauf que le sujet est beaucoup plus sérieux et ne mérite pas tant de légèreté. Récemment, à titre d’exemple, Arvalis-Institut du végétal rappelait que le « changement climatique et l’augmentation de l’évaporation de l’eau ont un impact sur les rendements de blé dur. Le déficit observé ces dernières années est de 15 % ».Suite au cruel manque d’eau du printemps 2011, le président de la République avait donc demandé au gouvernement de travailler à « un plan à cinq ans sur la gestion de l’eau en agriculture afin d’assurer l’équilibre entre besoins en eau et ressources disponibles ». Le 16 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, et Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire ont présenté devant le Comité national du développement durable et du Grenelle de l’environnement le contenu de ce plan. Ce dernier comporte deux volets, indissociables selon les ministères concernés.

Lire la suite en page 3

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité