Aller au contenu principal

Eau
Un plan de gestion de l’eau contesté

La problématique de l’eau revient. Le gouvernement présente son plan d’adaptation de la gestion de l’eau en agriculture. Les professionnels ne sont pas d’accord.

Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
© N. C.

«Si sécheresse disparue, problème de l’eau disparu » : ainsi pourrait-on facilement ironiser sur l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis du problème de l’eau en agriculture. Sauf que le sujet est beaucoup plus sérieux et ne mérite pas tant de légèreté. Récemment, à titre d’exemple, Arvalis-Institut du végétal rappelait que le « changement climatique et l’augmentation de l’évaporation de l’eau ont un impact sur les rendements de blé dur. Le déficit observé ces dernières années est de 15 % ».Suite au cruel manque d’eau du printemps 2011, le président de la République avait donc demandé au gouvernement de travailler à « un plan à cinq ans sur la gestion de l’eau en agriculture afin d’assurer l’équilibre entre besoins en eau et ressources disponibles ». Le 16 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, et Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire ont présenté devant le Comité national du développement durable et du Grenelle de l’environnement le contenu de ce plan. Ce dernier comporte deux volets, indissociables selon les ministères concernés.

Lire la suite en page 3

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité