Aller au contenu principal

Eau
Un plan de gestion de l’eau contesté

La problématique de l’eau revient. Le gouvernement présente son plan d’adaptation de la gestion de l’eau en agriculture. Les professionnels ne sont pas d’accord.

Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
© N. C.

«Si sécheresse disparue, problème de l’eau disparu » : ainsi pourrait-on facilement ironiser sur l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis du problème de l’eau en agriculture. Sauf que le sujet est beaucoup plus sérieux et ne mérite pas tant de légèreté. Récemment, à titre d’exemple, Arvalis-Institut du végétal rappelait que le « changement climatique et l’augmentation de l’évaporation de l’eau ont un impact sur les rendements de blé dur. Le déficit observé ces dernières années est de 15 % ».Suite au cruel manque d’eau du printemps 2011, le président de la République avait donc demandé au gouvernement de travailler à « un plan à cinq ans sur la gestion de l’eau en agriculture afin d’assurer l’équilibre entre besoins en eau et ressources disponibles ». Le 16 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, et Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire ont présenté devant le Comité national du développement durable et du Grenelle de l’environnement le contenu de ce plan. Ce dernier comporte deux volets, indissociables selon les ministères concernés.

Lire la suite en page 3

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité