Aller au contenu principal
Font Size

Eau
Un plan de gestion de l’eau contesté

La problématique de l’eau revient. Le gouvernement présente son plan d’adaptation de la gestion de l’eau en agriculture. Les professionnels ne sont pas d’accord.

Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
Ce n’est pas parce que les menaces de sécheresse se sont éloignées qu’il faut baisser la garde. Les professionnels de l’agriculture sont très critiques face au plan de gestion de l’eau présenté le 16 novembre par le gouvernement.
© N. C.

«Si sécheresse disparue, problème de l’eau disparu » : ainsi pourrait-on facilement ironiser sur l’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis du problème de l’eau en agriculture. Sauf que le sujet est beaucoup plus sérieux et ne mérite pas tant de légèreté. Récemment, à titre d’exemple, Arvalis-Institut du végétal rappelait que le « changement climatique et l’augmentation de l’évaporation de l’eau ont un impact sur les rendements de blé dur. Le déficit observé ces dernières années est de 15 % ».Suite au cruel manque d’eau du printemps 2011, le président de la République avait donc demandé au gouvernement de travailler à « un plan à cinq ans sur la gestion de l’eau en agriculture afin d’assurer l’équilibre entre besoins en eau et ressources disponibles ». Le 16 novembre, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, et Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire ont présenté devant le Comité national du développement durable et du Grenelle de l’environnement le contenu de ce plan. Ce dernier comporte deux volets, indissociables selon les ministères concernés.

Lire la suite en page 3

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité