Aller au contenu principal

Un plan laitier européen pour la mi-juillet

Phil Hogan, le commissaire européen à l'agriculture, présentera le 18 juillet aux ministres de l'UE un nouveau plan d'aide au secteur laitier dont les contours, notamment financiers, restent encore flous.

Les ministres de l’agriculture français, italien et espagnol ont présenté un document demandant le doublement des minimis accordés par Bruxelles, soit 30 000 euros par exploitant sur trois ans.
Les ministres de l’agriculture français, italien et espagnol ont présenté un document demandant le doublement des minimis accordés par Bruxelles, soit 30 000 euros par exploitant sur trois ans.
© UE/Mario Salerno

Les ministres de l'agriculture des Vingt-huit réunis le 27 juin à Luxembourg ont de nouveau pressé la Commission européenne de présenter au plus vite un plan d'aide aux secteurs laitier et porcin. Le commissaire européen Phil Hogan, qui a dû quitter précipitamment le Conseil pour participer à la réunion extraordinaire du collège des commissaires sur le Brexit, s'est seulement engagé à présenter, lors du prochain Conseil le 18 juillet, un nouveau dispositif dont « l'objectif devra être de rétablir l'équilibre sur le marché », sans en préciser ni la forme ni le financement. La plupart des ministres ont demandé que des fonds soient trouvés dans les marges du budget de la Pac de 2016 sans avoir recours si possible à la réserve de crise. Les ministres de l'agriculture français, italien et espagnol ont présenté un document de position commune, proche de celui du groupe de Weimar (France, Allemagne et Pologne), dans lequel ils demandent un plan de soutien européen pour stabiliser la production laitière mais également un doublement du plafond des aides de minimis (maximum d'aide nationale accepté par Bruxelles) de 15 000 euros par exploitant sur trois ans à 30 000 euros et une amélioration du dispositif de soutien au secteur des fruits et légumes.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 8 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité