Aller au contenu principal

Sécheresse
Un plan sécheresse qui laisse les éleveurs sur leur faim

L’annonce par Nicolas Sarkozy d’un plan sécheresse pour les éleveurs, ce 9 juin, ne les a pas complètement rassurés. C’est en tout cas le sentiment de ceux qui participaient à la clôture du 45e congrès des JA, dans l’Aveyron.

Charente Libre
Charente Libre
© DR

«Je ne crois pas au Canadair qui déverse une tonne d’eau et tout en est fini de la sécheresse », a lancé, le 9 juin, Bruno Le Maire, le ministre de l’Agriculture venu assurer le service après-vente du plan sécheresse annoncé par Nicolas Sarkozy, quelques heures avant en Charente. Le ministre qui s’exprimait en clôture du 45e congrès des JA à Rodez a plaidé pour une gestion de cette crise avec « sang-froid et méthode ». Fraîchement accueilli par les 600 congressistes, et malgré un « échange rugueux » avec les syndicalistes, selon ses termes, il est parvenu à faire applaudir certains points du plan Sarkozy. Soulager la trésorerie des éleveurs passe par un report d’un an des échéances de prêts contractés au titre du plan de soutien exceptionnel annoncé par le chef de l’Etat en pleine crise agricole de 2009. « Si on continue à reporter les prêts, on va tous aller à la faillite », a lancé le président des JA de l’Aveyron, Bruno Montourcy. Pour le président des JA, Jean-Michel Schaeffer, « il ne faut pas des prêts mais donner une bouffée d’air aux éleveurs ».

Lire en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Le beurre AOP charentes-poitou en vaut-il la chandelle ?
Le cahier des charges du beurre Charentes-Poitou évolue vers plus de contraintes après 42 ans d’une charte (très) légère. En…
Publicité