Aller au contenu principal

« Un revenu pour tous, quel que soit le modèle agricole développé »

Alain Rousset était invité par Philippe Moinard et Bernard Layre, respectivement président et secrétaire général de la Fnsea Nouvelle-Aquitaine. Mardi 29 août à Prahecq, syndicalistes et politiques sont entrés au cœur des dossiers.

© C.P.

Mardi 29 août, la rentrée syndicale de la Fnsea Nouvelle-Aquitaine avait lieu en Deux-Sèvres. À Prahecq, sur les terres du président régional, dix des douze présidents départementaux étaient présents pour parler en toute franchise avec Alain Rousset, président de la région, des dossiers agricoles les plus brûlants. Une tradition désormais à laquelle l’élu dit tenir. « C’est l’occasion d’échanger sur la feuille de route de l’agriculture de notre région ». Pragmatique, c’est ainsi qu’il se définit, le président Rousset s’est efforcé, lorsqu’il jugeait que la problématique évoquée relevait de sa compétence, de faire des propositions.

A contrario, lorsque l’interlocuteur du syndicalisme agricole était interpellé sur des sujets qu’il considère ne pas être de sa compétence, il n’a pas hésité à renvoyer ses hôtes face aux responsables. Le retard de paiement des aides Pac en a été l’occasion. « Pendant les commissions permanentes, nous prenons les décisions qui s’imposent concernant le versement des aides. Si l’ASP n’agit pas en conséquence, ce n’est pas de notre ressort. Si on laisse Paris décider de tout, on a ce que l’on mérite. Arrêtons de tout centraliser ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité