Aller au contenu principal

Un service en ligne qui simplifie les arrêts de travail afin de garder les enfants

La fermeture de l’ensemble des structures d’accueil des enfants s’accompagne, pour les parents qui n’auraient pas d’autre possibilité pour la garde de leurs enfants de moins de 16 ans,  d’un versement exceptionnel d’indemnités journalières par la MSA.

© MSA

Dans le contexte actuel, salariés et employeurs peuvent se mettre d’accord sur la possibilité de mettre en place un dispositif de télétravail exceptionnel. Cependant, si la poursuite de l’activité professionnelle à domicile n’est pas possible, le salarié peut bénéficier d’un arrêt de travail et d’une indemnisation journalière.
Les exploitants agricoles, les conjoints collaborateurs et les aides familiales sont également concernés par ce service.
Pour cela, les employeurs de main-d’œuvre et non-salariés agricoles relevant de la MSA doivent déclarer cet arrêt sur https://declare.msa.fr/.
Sans cette déclaration, aucune indemnisation ne sera possible.

Le salarié doit ensuite adresser à son employeur une attestation dans laquelle il s’engage à être le seul parent à demander le bénéfice d’un arrêt de travail pour garder l’enfant à domicile. Cette attestation devra indiquer :
- le nom de l’enfant ;
- l’âge de l’enfant ;
- le nom de l’établissement scolaire ;
- la commune où l’enfant est scolarisé ;
- la période de fermeture de l’établissement scolaire concerné.
Le salarié s’engage également à informer son employeur dès la réouverture de l’établissement.


Pour les salariés, l’employeur doit ensuite transmettre à la MSA les éléments nécessaires (attestation de salaires) aux versements des indemnités journalières selon la procédure habituelle applicable aux arrêts maladie. Dans la mesure du possible, l’employeur s’engage à maintenir le salaire de son employé à hauteur de l’indemnisation versée par la MSA et du complément employeur pour les salariés concernés. Toutes les mesures exceptionnelles sont sur le site de la MSA.

 

Des échanges connectés

Privilégiez les demandes via l’espace privé sur le site www.poitou.msa.fr : il est alors possible de poser des questions, déposer des documents et bénéficier des services en ligne (suivre les demandes de prestations, obtenir une attestation…).
Une assistance est disponible par mail à assistanceinternet@poitou.msa.fr ou par téléphone (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h au 09 69 39 91 86. Toutefois, cette assistance ne répond pas aux demandes à caractère législatif
ou réglementaire.
En cas de situation urgente, la MSA est joignable au 05 49 06 72 92 de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30.
Plus largement, l’usager peut trouver des réponses en ligne sur le site https://solidarite-numerique.fr ou appeler la plateforme téléphonique au 01 70 772 372 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h (appel non surtaxé) pour l’aider à réaliser ses démarches administratives de premier niveau sur internet.
En parallèle, une plateforme téléphonique est disponible 7 jours sur 7, 24 h sur 24, pour répondre aux questions non médicales : 0800 130 000 (appel gratuit).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité